Actualités

TP Mazembe : Jean-Claude Muzungu wa Meza :’’J’ai le défi majeur de travailler pour mériter la confiance du patron du club Moïse Katumbi’’

Élu le 12 septembre dernier lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire et Élective à Futuka en qualité de secrétaire sportif adjoint du TP Mazembe football, Me Jean-Claude Muzungu wa Meza a accepté d’échanger avec linafoot.net. Tout a été dit, rien n’est resté en chantier dans cet entretien à cœur ouvert. Un homme engagé et ambitieux qui veut marquer les esprits et de ses empreintes dans l’histoire du club qu’il chérit depuis des lustres.

C’est quoi que vous vous êtes fixé comme défi et quel est le travail attendu d’un secrétaire ?

D’abord j’exprime ma reconnaissance et ma gratitude au patron du club majeur, Moïse Katumbi Chapwe, pour la confiance placée en ma modeste personne. Le défi majeur que j’ai, c’est de travailler pour mériter sa confiance. Mes remerciements s’adressent également à toute la famille noir et blanc (le comité de coordination, le comité de 100%, le comité d’honneur). Je me fixe personnellement sur les pas de mon titulaire, le doyen Kitengie Kinkumba Frédéric. L’objectif est de travailler dans le respect des attributions textuelles du secrétariat sportif d’un club.

Quelles sont les attributions du secrétariat sportif d’un club ?

Assurer le bon fonctionnement administratif de la structure sportive : d’où le premier devoir du secrétariat, celui de garantir l’affiliation des joueurs, leur obtenir régulièrement les licences et respecter toutes les conditions requises pour que l’équipe soit prête  à jouer ses matches au niveau local.

Être concerné par la politique du club définie par le président. Nous mettons en œuvre les objectifs fixés pour attendre les résultats escomptés.

Le secrétariat travaille en relation verticale avec le président du club et les autres organes.

 Qu’est-ce qui vous a motivé à briguer ce poste ?

Je ne suis pas un parvenu à ce poste. Mazembe c’est ma seconde nature. Mon ADN. J’ai été préparé depuis deux ans. Il y’a des gens qui m’ont suivi. Je viens du lot des fanatiques de Mazembe. Un supporter à vie. Je suis aussi co-rédacteur des statuts de Mazembe lorsqu’il a opéré sa mutation d’une ASBL à une société sportive. J’ai une histoire au sein du TPM. Une histoire égale à mon âge parce qu’aujourd’hui j’ai 50 ans. Je suis très fier de servir mon club. Donc la motivation majeure, c’est d’être au service du club, servir le club et non se servir.

 Un message d’apaisement et de motivation aux fans

Je place deux commentaires.

D’abord les langues indiscrètes qui s’ouvrent contre ma qualité d’avocat. Des langues indiscrètes qui disent  qu’exercer cette fonction serait en incompatibilité avec ma qualité d’avocat. J’exerce un mandat électif. Le droit n’a pas que la loi comme source. Le droit a comme la jurisprudence comme source aussi. Vous conviendrez avec moi que le président de la Linafoot (Bosco Mwehu ndlr) est un avocat. Tout comme le secrétaire de la Linafoot Me Emmanuel Kande. L’AS Vclub est dirigée par une consœur, Me Bestine Kazadi.

Est-ce la peur ou la jalousie dans le chef de ces langues indiscrètes qui développent ses idées d’incompatibilité?

Je ne sais pas. Je n’aimerais pas que ça soit une campagne de nuisance. Parce qu’ils sont censés savoir que les avocats sont dans différentes institutions et qu’il y a certaines fonctions qui ne sont pas incompatibles avec la profession d’avocat. Je me sens aisé dans cette activité sportive où je ne suis pas lié avec un contrat du travail.

Quel est le 2e commentaire que vous vouliez placer?

Le 2e commentaire consiste à mobiliser tous les supporters du TP Mazembe. Au pays tout comme en dehors, localement comme en diaspora. Le TP Mazembe est devenu une institution qui mérite d’être placé au patrimoine universel. Nous avons intérêt à nous serrer les coudes. Bientôt, la Linafoot va lancer le championnat, nous avons besoin du soutien.

Que dire de la prévention contre la pandémie de COVID-19 ?

Nous voulons que tous les supporters respectent les instructions des autorités, depuis la sommité présidentielle en passant par le ministère de la santé, des sports, la Fécofa, l’OMS. Ici le message consiste à sensibiliser tous les supporters du TP Mazembe qui sont un modèle à suivre dans ce pays et en Afrique, des disciplinés.

Respectons les gestes barrières. Les autorités ont dit que les matches se dérouleront à huis clos. Qu’à cela ne tienne, les médias sont là pour relayer tous les événements sportifs. Les Mazembiens vont entrer dans la logique des décisions prises par les autorités.

Patient Mutoshi ‘’Patmut’’

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page