Ligue 1

L’As Maniema Union tient le Fc Renaissance en échec (2-2)

Ca y est, la 26è édition du championnat de la Vodacom Ligue 1 a été lancé ce vendredi 02 octobre. C’est le ministre des sports et loisirs, Amos Mbayo qui a donné le coup d’envoi au stade des martyrs de Kinshasa. Ni vainqueur  ni vaincu entre le Fc Renaissance et l’As Maniema Union (2-2).

Le match n’a pas tardé à s’emballer. Les deux équipes affichent leurs ambitions dès le coup d’envoi. Sur un coup franc excentré côté gauche, Tambwe Mayala trouve la lucarne opposé d’un tir subtile pour l’ouverture du score des Oranges de Kinshasa (1-0, 4è).

Une avance qui ne va durer que six petites minutes. Décalé côté gauche, Mercey Ngimbi centre au second poteau pour le capitaine Denis Yelemaya. D’une volée magnifique il rétabli l’égalité (1-1, 10è).deux jolis buts en moins d’un quart d’heure.

Maxi Mpia donne l’avantage aux unionistes avant la pause

Ce but galvanise les unionistes de Kindu qui tiennent le ballon. Pepito est proche de marque sur u  service de Ngibi. Mais le gardien s’interpose (11è). L’As Maniema union tient le ballon et fait circuler. Mais le Fc Renaissance est bien en place et compact.

On assiste à un gros duel entre Joel Kimwaki et l’avant-centre Pepito. Sur une descente des jaunes et noirs, Pepito est fauché dans la surface par Kimwaki. Sans broncher l’arbitre indique le point de penalty. Le capitaine Denis Yelemaya exécute la sentence mais le ballon est arrêté par le gardien (24è).

Le match est équilibré. Très remuant en attaque, Mercey Ngimbi pose des problèmes à la défense de Renaissance. Il sera d’ailleurs à l’origine du but de Maxi Mpia dans les arrêts de jeu de la 1ère période. Sa passe permet à Mpia de repiquer et frapper pour trouver la faille (1-2,46è).

Kimwaki remet le pendule à l’heure

A la reprise, les Kinois reviennent bien et tentent de refaire leur retard le plus vite. Ekakola Fergany s’essaie à 25m. Le gardien des unionistes se déploie pour détourner le ballon (51è).Encore un coup franc excentré pour Renaissance. Tambwe dépose le ballon sur la tête de Kimwaki qui marque (2-2,62è).

Bien en places, les deux équipes vont se neutraliser sans trouver la faille. La grosse occasion sera unioniste en cette fin de partie. Sur un centre de Mosengo, Aggée Basiala voit son tir s’envoler en heurtant la barre transversale (77è).

Aucun but ne sera inscrit jusqu’au coup de sifflet final. Les deux équipes se séparent dos à dos. Chaque équipe a eu sa mi-temps.

Garry K.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page